L'opposition bélarusse reçoit le prix Sakharov de l'UE

Bienvenue dans la vingtième édition de la newsletter de la communauté “Bélarusses à Paris”.

Dans cette édition:

Le 16 décembre dernier à Bruxelles, le Président du Parlement européen, David Sassoli, a remis le Prix Sakharov 2020 pour la liberté de l'esprit à Svetlana Tikhanovskaïa et Veranika Tsapkala. Ces dernières ont reçu le Prix Sakharov au nom de l'opposition démocratique du Bélarus.

Au cours de la cérémonie qui s'est tenue à Bruxelles, David Sassoli a déclaré : « Le monde entier sait ce qui se passe dans votre pays. Nous voyons votre courage. Nous voyons le courage des femmes. Nous voyons votre souffrance. Nous voyons les abus indicibles. Nous voyons la violence. Votre envie et votre détermination à vivre dans un pays démocratique sont une source d’inspiration ».

Lors de la remise du prix, Svetlana Tikhanovskaïa, s’est exprimée : « Chaque Bélarusse qui participe à la manifestation pacifique contre la violence et l'anarchie est un héros. Chaque Bélarusse est un exemple de courage, d’empathie et de dignité ».

« Les Bélarusses défilent chaque semaine depuis l'élection du 9 août. Ils marchent pour leur avenir et celui de ceux qui ne peuvent pas être là. Ils marchent pour la liberté et la dignité des Bélarusses, celles des Européens, les vôtres et les nôtres ».

« Sans un Bélarus libre, l'Europe n'est pas totalement libre », a-t-elle ajouté.

"Je n'ai qu'un seul souhait cette année : que tous les Bélarusses qui sont actuellement en prison ou qui ont été poussés à l’exil puissent rentrer chez eux", a-t-elle dit.



Mercredi également :

L'UE a approuvé de nouvelles sanctions contre le Bélarus. Ce troisième lot de sanctions concerne 29 personnes et 7 entités, parmi lesquelles le directeur de la radio bélarusse Ivan Eismant, le vice-premier ministre Anatoly Sivak, et de nombreux magistrats.

La liste comprend également des entreprises qui entretiennent des liens étroits avec Alexandr Lukashenko (comme l’immobilier Dana Holdings) ou sont responsables de violations des droits de l’homme (comme MZKT).

La liste complète a été publiée hier dans le journal officiel de l'UE, et elle s'ajoute aux 55 personnes déjà sanctionnées en octobre et novembre.

L’exposition Belarus.Protest.Art a été inaugurée mardi dernier dans la résidence artistique située au 59 rue de Rivoli à Paris.

L'exposition est ouverte tous les jours de 13h00 à 19h00, jusqu'au 27 décembre.

Voici une courte vidéo de la première soirée.

Les œuvres de 42 artistes bélarusses y sont exposées. De plus, plusieurs événements auront lieu. Par exemple :

Les prochaines visites guidées (en français et en russe) seront organisées ce vendredi à 17h30, et ce samedi et dimanche à 14h00.

Veuillez noter que le port du masque est obligatoire et que le nombre de personnes autorisées dans la galerie est fixé à 30.

Suivez-nous sur Instagram et Facebook pour en savoir plus sur les événements programmés durant l’exposition.

Si beaucoup de grands artistes ont quitté le pays, d'autres mettent leur talent au service de la contestation: comme Olga Balai (dont les affiches sont, d'ailleurs, actuellement exposées à Paris). Un reportage sur Arte TV.

Les athlètes s’unissent pour renverser le président Alexandre Loukachenko, rapporte Ouest France.

Le pape François manifeste son inquiétude pour le Bélarus, écrit La Croix.

«Nous allons gagner», assure l'opposante Svetlana Tikhanovskaïa en recevant le prix Sakharov, rapporte Le Figaro avec AFP.

Cette newsletter a été réalisée par Alisa Syrakvash et Lena Zerka. Le design graphique est l’œuvre de Fiodar Kuleunich. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez contribuer ou soutenir notre association !

Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir faire découvrir notre site à des personnes de votre entourage susceptibles d’être intéressées par les événements qui ont lieu au Bélarus. Ces personnes peuvent s’abonner à notre newsletter en remplissant le formulaire qui se trouve en bas de la page.

Nous espérons que cette newsletter vous sera utile. Dans le cas contraire, vous pourrez vous en désabonner à tout moment en cliquant sur le lien qui se trouve tout en bas de la page.

#BelarusProtestArt
#BelarusProtestArt
#BelarusProtestArt