Rufina Bazlova

Rufina Bazlova est une artiste bélarusse résidant et travaillant en République Tchèque. Elle a étudié l'illustration, la création de livres et la sculpture à Pilsen. En 2010, elle a obtenu le prix principal à la compétition « International YoungPackage Award » pour la bande dessinée "Cacao goddess". Au cours de résidences artistiques à Athènes et à Poznan, elle s'est concentrée sur la conception de costumes et la photographie. Sa passion pour diverses techniques et médias l'a inspirée à créer une bande dessinée brodée sur une robe et intitulée « Feminnature ». À Athènes avec un groupe d'artistes, elle a organisé un écoprojet « Lost on the beach ». Les artistes ont créé un livre et une grande installation sur la plage, ces œuvres ont été réalisées directement à partir des déchets qu'ils ramassent depuis des semaines sur la même plage. Pendant un certain temps, Rufina Bazlova a également travaillé comme un restaurateur des fresques murales. Récemment, elle a terminé une scénographie pour le théâtre alternatif et de marionnettes à l'Académie desarts du spectacle de Prague. Ici, elle expérimente avec les techniques d’éclairage et utilise la lumière comme une marionnette. Elle est co-fondatriced'une troupe de théâtre « Herring under the fur ». Le groupe n’hésitepas à aborder des sujets tabous et célèbre pour l’utilisation des décors diverset des marionnettes totémiques fabriquées en bois, en pierre, en or et inspirées par l'artisanat traditionnel.

Artist's site

DJ's

Le 6 août, le gouvernement biélorusse a organisé une série d'événements absurdes prorégimes afin d'occuper tous les lieux publics de Minsk, où il était légal pour les candidats aux élections présidentielles de rencontrer leurs partisans, formellement. Néanmoins, des milliers de partisans de l’opposition au régime de Loukachenko ont décidé de visiter l'un de ces concerts sur la place Kievski. Deux DJs Kirill Galanov et Vlad Sokolov, qui y travaillaient ce soir-là en tant que membres du personnel technique, ont décidé de faire passer le tube « Les changements » (« Перемен») d'une légende et un pionnier de rock soviétique Viktor Tsoi, ce titre est un symbole de l'opposition. Les deux DJ ont été arrêtés puis condamnés par le tribunal à 10 jours de détention. Ensuite, ils ont tous deux étés contraint d'émigrer.